Avertissement

Soyez prévoyants... Le service urbanisme sera exceptionnellement fermé du 17 au 23 juillet 2019 inclus. Merci de votre compréhension.

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Vous êtes ici : Accueil / Loisirs / Jumelages / Nassogne & Martel
Actions sur le document

Nassogne & Martel

Nassogne est jumelé avec Martel (France) depuis le 02 avril 1967.

Un jumelage n'est rien d'autre finalement qu'une histoire d'amitié. Si la nôtre est longue et forte, rappelons-nous qu'elle n'existerait pas sans la volonté et l'initiative de quelques audacieux. Souvenons-nous aussi que les choses n'étaient pas aussi simples il y a cinquante ans. Le geste posé par ceux qui nous ont réunis la première fois Nassogne et Martel témoigne d'un souci d'ouverture, de rencontres et de confiance dans l'autre et l'inconnu.

Nassogne et Martel … une histoire d'amour qui dure depuis plus de 50 ans !

Le jumelage entre les villages de Nassogne et de Martel se concrétisa de manière spécifique en 1967, après un premier jumelage plus général réalisé dès 1966 entre deux régions : les Forêts d'Ardenne ( Haute-Lesse ) et le Quercy.

Des contacts se nouèrent entre les responsables des Syndicats d'initiative respectifs … qui s'étaient rendu compte que leurs villages, typiquement ruraux, avaient bon nombre de points communs: ils étaient tous deux "pays de sabotiers", possédaient chacun une "clique" de musiciens … et avaient environ le même nombre d'habitants. Il ne manquait qu'un grand rendez-vous pour sceller cette union de cœur et d'esprit.

C'est le week-end des 15, 16 et 17 septembre 1967 que cet important événement festif, réunissant belges et français, eut finalement lieu.

Les véritables artisans de cette réussite furent les deux secrétaires des Syndicats d'initiative de Martel et de Nassogne: Messieurs René Bouquié et Edmond Leroy.

"Quatre-vingt dix" Martelais s'étaient déplacés pour participer aux diverses cérémonies de jumelage qui se déroulèrent dans une ambiance particulièrement chaleureuse.
Deux d'entre eux ( Hubert Jardin et Robert Pradayrol ) qui avaient fait le déplacement à bicyclette (environ 850 km), reçurent d'ailleurs une véritable ovation à leur arrivée.                                                                                       .

Au niveau des délégations officielles, outre les précités, le Conseil municipal de Martel était entre autre représenté par Messieurs Matthieu Meteyé ( Maire ), Gilbert Courtine ( Premier adjoint ), Edmond Delsol ( Deuxième adjoint ), et Jean Chaboy ( Secrétaire )… auxquels il faut ajouter Monsieur Robert Jardin ( Président du S.I. ).
Pour Nassogne, il y avait entre autre Messieurs Edouard Pâquet ( Bourgmestre ), Alphonse Defoy ( Premier échevin ), Edmond Guillemain ( Deuxième échevin ) et Marcel Sépul
( Secrétaire ) …ainsi que Monsieur Albert Choque ( Président du S.I. ).

Le dimanche après-midi eut lieu l'échange des chartes ( reprenant le serment du jumelage ), lues respectivement par Marcel Sépul, Secrétaire communal de Nassogne, et René Boucquié, Conseiller municipal de Martel.
Les chartes, véritables œuvres d'art, avaient été réalisées par les religieuses du Carmel de Marche-en-Famenne.

Les premiers échanges de cadeaux se déroulèrent à cette occasion : Nassogne remettant au Martelais un trophée de chasse ( bois de cerfs ) tandis que Martel offrait une coupe en étain de très belle facture.

A 18h00 eut lieu l'inauguration de la rue de Martel ( anciennement rue des Ecoles ), … et devant la foule en liesse, le Maire de Martel coupa le ruban officiel.
Les musiciens et groupes folkloriques des cités jumelées s'associèrent pour que la fête soit complète.

Ce fut le début d'une magnifique aventure commune, qui se poursuit de plus belle, aujourd'hui, plus de 50 ans plus tard … via les Comités respectifs et leurs Présidents.