Vous êtes ici : Accueil News Plan InterCommunal de Mobilité

Plan InterCommunal de Mobilité

Démarrage du Plan InterCommunal de Mobilité des communes de Durbuy, Erezée, Hotton, Rendeux, Rochefort, Nassogne, Marche-en-Famenne et Somme-Leuze

 

Le plan de mobilité pour les communes de Durbuy, Erezée, Hotton, Rendeux, Rochefort, Nassogne, Marche-en-Famenne et Somme-Leuze a démarré officiellement ce mois de mai 2012. Cette étude prendra 18 mois environ et aboutira à des propositions d’amélioration de la mobilité dans les huit communes concernées. Supervisée par le SPW-Département de la Stratégie de la mobilité (ancien MET) et d'autres services publics concernés, l’étude a notamment l’intention d’informer les citoyens et de collecter leurs avis.

Une démarche citoyenne transparente

L’étude se déroule en trois étapes et commence par une phase de diagnostic, à la charge du groupement de bureaux d’études sélectionné. Après avoir défini les objectifs en phase 2, les communes vont informer leurs citoyens et organiser des présentations publiques sur l’état des lieux de la mobilité et sur les objectifs à atteindre. Lors de la troisième phase, un plan d'action sera présenté et soumis à la population lors d'une consultation publique avant de finaliser le plan.

Un Comité d’Accompagnement, regroupant les responsables communaux, des représentants de la Région Wallonne, des Provinces, du Pays de Famenne, de la SNCB, des TEC, d’associations (IBSR, Gamah, Fondation Rurale de Wallonie…), de la police locale, suit le travail des bureaux d’études et veille au bon déroulement du projet.

Groupement de communes

En matière de mobilité, les entités partagent des réalités communes: la dominance du trafic auto par rapport aux modes alternatifs (transport public, covoiturage, vélo, marche à pied), un important trafic de poids lourds qui est source de nuisances dans les zones habitées, des flux importants de travailleurs, écoliers, étudiants, clients, touristes et autres visiteurs, la présence de la voie ferrée qui est un avantage à exploiter.

Le réseau de voiries doit être amélioré et sécurisé pour l'ensemble des modes de déplacement; la recherche d'une mobilité plus durable amène également les huit communes à définir comment développer leurs actions de promotion de l'utilisation des alternatives à la voiture individuelle. Des enjeux qui justifient donc la démarche commune souhaitée.

Une communication outillée

Le site internet de chaque commune sera alimenté par l’actualité de l’étude.

Les dates des réunions avec les citoyens seront annoncées. Le responsable communal pour la communication et les contacts avec la presse est Monsieur Charles QUIRYNEN Tél. : 0473 / 48 00 70 charles.quirynen@nassogne.be 

Actions sur le document

contact.jpgurgences.jpg

salless.jpgannuaire.jpg

 
Ce site est optimisé pour le navigateur Firefox.

Sécurisé, fiable et rapide, Firefox est gratuit et simple à installer.