Attention

Les services de l'administration communale vous accueillent aux horaires habituels (⚠️ horaire d'été du service population/état civil: du lundi au vendredi, de 8h30 à 12h30 ; pas de permanence le samedi en juillet et août ⚠️). Toutefois, nous vous conseillons de prendre rendez-vous (084/22 07 50) afin de limiter le temps d'attente ainsi que le nombre de personnes présentes dans les bureaux.
Le port du masque est obligatoire et les consignes d'hygiène et de distanciation sociale devront également être respectées.

Les services du CPAS continuent quant à eux à vous recevoir uniquement sur rendez-vous au 084/370.390.

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Vous êtes ici : Accueil / Actualités / Events / Fête nationale - Discours du bourgmestre le 21 juillet 2020
Actions sur le document

Fête nationale - Discours du bourgmestre le 21 juillet 2020

Discours prononcé par le Bourgmestre à l'occasion de la fête nationale, un peu particulière cette année en raison du Coronavirus/Covid-19

Le 21 juillet, jour de commémoration, jour de la nation, jour de la fête nationale, mais plutôt que fête, cette année nous dirons journée d’hommage. Hommage aux victimes du coronavirus, pour qui je demande d’observer une minute de silence dès à présent.

Le 21 juillet, tout d’abord jour de commémoration. Le 21 juillet est la journée où la Belgique commémore le serment prêté le 21 juillet 1831 par Léopold Ier, serment par lequel notre premier roi s’est engagé à rester fidèle à la Constitution, qui officiait par la même occasion l’Indépendance de la Belgique proclamée en 1830. Un serment qui marquait le début d’une Belgique indépendante, sous le régime d’une monarchie constitutionnelle et d’une démocratie parlementaire. Une Constitution qui garantit à tous les citoyens belges les libertés individuelles.

Le 21 juillet, c’est aussi le jour de la nation. La Belgique, devenue une véritable nation, n’a cessé d’évoluer au fil du temps. Héritier des divers courants d’idées qui ont imprégné notre histoire avant 1830, notre territoire a intégré les divers phénomènes migratoires selon les époques pour devenir un pays cosmopolite aux accents différents. Le fédéralisme est une réalité en Belgique, reconnu comme tel par notre Constitution en 1993, et ce fédéralisme est encore appelé à évoluer.

Le 21 juillet, traditionnellement jour de la fête nationale, cette année plutôt que fête, parlons de journée d’hommage, comme je l’ai indiqué en introduction. Cette journée, nous l’avons voulue sobre sans la traditionnelle réception d’après cérémonie.

Voici quatre mois, le Covid-19 s’est immiscé dans notre quotidien, nous assignant à demeure, nous obligeant à rester sur nos gardes et nous interdisant même les gestes amicaux. Pire encore, ce virus a contaminé des innocents et les a emportés.
Ces derniers mois, nous avons pu constater avec quel dynamisme, quelle générosité, quelle flexibilité et quelle solidarité tant de personnes se sont engagées, à titre professionnel ou comme bénévole, et avec quelle compassion beaucoup d’autres les soutiennent. Il est important de mettre à l’honneur le rôle et les actions des personnes de première ligne : médecins, infirmiers, aides-soignants, brancardiers, ambulanciers, mais aussi personnel de cuisine et personnel d’entretien.
J’ouvre ici une parenthèse pour le personnel d’entretien et les techniciennes de surfaces, leur mérite est à souligner quels que soient d’ailleurs leurs milieux professionnels ! Leur travail parfois mal considéré a démontré toute l’importance de leur apport  d’hygiène. Je referme ici la parenthèse.
Toutes ces personnes, que ce soit en milieu hospitalier ou en maison de repos ou en soins à domicile, auraient pu se retrancher derrière différents motifs pour rester confinés, mais au contraire ils se sont investis dans leur tâche chaque jour, en mettant tout leur coeur et leur talent, oubliant leur fatigue et leurs peurs. Leur objectif : sauver des vies !
Vu leurs investissements, ce sont eux les véritables héros de ce 21 juillet 2020 !

Nous n’oublions pas pour autant les héros des guerres et nos aïeux qui ont permis à notre nation d’être ce qu’elle est aujourd’hui, mais je souhaite en ce moment souligner la bravoure et la résilience des héros de la crise sanitaire.

D’autres héros de ce 21 juillet, ce sont tous ces bénévoles qui ont donné de leur temps pour confectionner les masques et en assurer le transport. Un exemple parmi d’autres de dévouement désintéressé de citoyens responsables au sein de notre société.

Ces initiatives nous amènent à donner le meilleur de nous-mêmes en permettant à chacun d’entre nous à trouver sa place dans la société. Pareils actes constituent le véritable ciment de notre société et la concrétisation de notre devise nationale « l’union fait la force ».

En pareilles circonstances, soyons fiers de notre devise, fiers de notre pays, fiers de notre société qui se compose de personnes engagées, au service des autres. Respectons leur travail !

Avec le déconfinement, certains pensent que le Covid-19 a desserré son étau et nous a libérés pour retrouver au plus vite nos bonnes vieilles habitudes. Détrompez-vous,
il a laissé en arrière-gardes quelques hordes bien armées, planquées en embuscade. Suivons les recommandations, ne soyons pas des imprudents, des insouciants mais soyons des citoyens responsables ! J’ai constaté cette dernière semaine que nous avions encore beaucoup d’efforts à faire pour contrer la propagation de ce virus infernal. Je vous engage vivement à prendre conscience de la situation et à adapter notre comportement. C’est unis que nous parviendrons à changer notre mode de vie qui s’impose à nous.

En lieu et place de la minute de silence qui clôture habituellement la prise de parole, je vous propose en guise de remerciements, d’applaudir vivement toutes ces personnes qui se sont dévouées corps et âme pour notre sauvegarde. Après quoi, sera exécutée la Brabançonne.

« Vive la Belgique, vive le Roi ».

 

Nassogne, le 21 juillet 2020.
Marc Quirynen, Bourgmestre.


Voir l'album photos