Avertissement

[État de la situation de sécheresse]

  • Compte tenu de la situation actuelle et des tendances pour les prochains jours, il est recommandé à la population de notre commune d'utiliser l'eau de distribution de façon parcimonieuse pour prévenir toute difficulté de production ou de distribution dans certaines zones.
  • Concernant la pêche, les mesures d’interdiction restent d’application (décision Région Wallonne).
  • Concernant les feux, les mesures d'interdiction restent d'application (décision communale). Les barbecues privés restent toutefois autorisés pour autant qu'il soit fait usage d'un appareillage adéquat (privilégier les appareils au gaz ou électrique) moyennant les mesures de sécurité requises (saut d'eau ou extincteur). S'assurer de l'extinction du feu après usage."
Coche verte

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Actions sur le document

Masbourg / Mormont

Petit village situé dans la vallée de la Masblette. Connu pour ses nombreuses marches organisées et maisons anciennes (abreuvoirs publics, édifice religieux, ferme en quadrilatère…)
- Edifice religieux en pierre de style gothique du début du XVIIIème siècle.
- En direction de Mormont grande ferme en quadrilatère; date reprise sur la pierre au-dessus du portail: 1825

Un peu d'histoire...

Masbourg date vraisemblablement de l’époque mérovingienne: en 912, l’existence de la bourgade est attestée par la forme «Masburgh».
Le village formait avec son hameau Mormont une Seigneurie dont les ¾ de la superficie appartenaient à un seigneur (les de Villers, les d’Arenberg…) et le dernier quart à un autre Seigneur (les de Lardenoy et ensuite Tassia). Cette seigneurie faisait partie du groupe des Terres franches du Luxembourg et ce jusqu’en 1769. Par ce statut, elle bénéficiait de certains privilèges et possèdait sa haute cour de justice comprenant un mayeur, cinq échevins, un greffier et un sergent. Après la Révolution Française, la seigneurie devint municipalité puis commune. De 1823 à 1858, le village de Grupont faisait partie de Masbourg. Lors de la fusion des communes, le village sera rattaché à Nassogne.
Signalons aussi dans le passé, l’existence de quelques petites « industries » : un moulin, une brasserie, une scierie à Mormont, une fabrique de mélasse, une mine deminerai de plomb …